kvm : virt-manager sous user non root

Utilisation de kvm : virt-manager
Toujours embêtant de travailler sous user root !
Voici, une méthode qui permet de lancer « virt-manager » sous un utilisateur non-root.
Testé sous ma distribution favorite <Fedora> (donc Centos, Redhat ça le fait aussi) : il s’agit simplement de créer un fichier « 50-org.libvirt.unix.manage.pkla » sous le répertoire « /etc/polkit-1/localauthority/50-local.d ».
Voici le contenu de ce fichier :

#cat /etc/polkit-1/localauthority/50-local.d/50-org.libvirt.unix.manage.pkla
Allow a user to manage virtual machines]
Identity=unix-user:toto
Action=org.libvirt.unix.manage
ResultAny=yes
ResultInactive=yes
ResultActive=yes

Et voila, le user « toto » va pouvoir lancer virt-manager et se faire de belles VM : quelle chance !