Nivolet Revard 2012

Nivolet Revard Elan Voglannais
5 mai 2012, nous sommes environ 1300 au départ du trail du Nivolet Revard  (pour les 2 pacours) du trail organisé par le  célèbre et non moins sympathique Bernard donzel (et son équipe).
Vu la météo de la semaine, le parcours risque d’être un peu gras et la neige sera présente sur le plateau du Revard.
Cela dit, le départ se fait sous un ciel clément et pendant que les fusées s’élancent aux avant-postes, nous sommes pas mal à démarrer calmement dans la montée de Voglans.

Nivolet Revard Malpassant

 

Parcours modifié cette année avant Mery mais toujours plat, permettant un échauffement tranquille avant la première difficulté « le Malpassant » : environ 600m de dénivelé en 3km avec main courante et tout et tout…(comme disait Carlos le révolutionnaire : A, A, A la queue leu leu !).



Après une légère descente, c’est le premier ravito où je ne vais pas m’attarder (un chti 50 coca/ 50 eau et ça repart !).
Une belle montée va suivre jusque sous la croix…elle est là, à notre portée mais…on va redescendre jusqu’à la cascade de la Doria (avec un bon niveau d’eau, c’est trop joli !). La remontée vers la croix par contre commence à ressembler à un calvaire pour moi…va falloir assurer (et toujours: A, A, A la queue leu leu ).
Cric, crac passage en mode trail et arrivage enfin au sommet.

Nivolet Revard crèteLe parcours continue sur les crêtes pour arriver (ouf…la descente dans la neige…) jusqu’à la Feclaz pour le deuxième ravitaillement (mi course, +2005m) . L’année dernière, il n’y avait plus que de l’eau gazeuse pour remplir les bidons…pas de soucis cette année. Le classique mélange coca/eau + quelques bricoles et me revoilà partit.

La traversée du plateau se fera avec quelques passages neigeux pas bien gênant et c’est en tirant la langue que je me hisse jusqu’au sommet du Revard , avec l’habituelle vue à couper le souffle (sauf que là, c’est déja fait !).
Nous reste plus qu’a aller chercher le col du Pertuiset (mais il est où ceui-là…) pour se laisser redescendre d’abord avec précaution (biscotte sentier piégeux) puis plus tranquillement sur un superbe sentier (ceux qui ont encore des jambes peuvent à cet endroit envoyer du lourd !).

Nivolet Revard ravito 3

Après le 3ème ravito, reste 11kms qui chaque année me sont un peu difficile, c’est pas plat, mais alors pas du tout…




Voici enfin Méry, reste 5kms mais avec un collègue de course on trouve que la météo si gentille jusque là semble vouloir évoluer ( et pas dans le bon sens…miladiou !).
Trop fort que nous sommes, peu après Mery, quelques gouttes font leur apparition. Celle ci vont rapidement se renforcer pour se transformer en véritable déluge. La fin de course se fera sous des trombes d’eau et de grêles…et les chemins parcourus quelques heures plus tôt ressemblent maintenant à des torrents en crue…
A ce propos, une mention spéciale à tous ces bénévoles qui eux aussi sous la pluie diluvienne trouvaient encore le courage de nous encourager : un grand merci à vous !
Bref, retour humide sur Voglans…faudra bien la tartiflette géante pour s’en remettre !
Un grand merci aux organisateurs.
Résultat pour 51kms et 2700m de dénivelé : 7:30:21 soit 320/589 à l’arrivée ( 20 minutes de moins que l’année dernière ).
Fichier kml du parcours : ici
[portfolio_slideshow]